Climat

2005 a été un millésime exceptionnel pour les rouges de Provence. Un bon équilibre entre chaleur et humidité a contribué à faire de ce millésime un modèle d'équilibre.